Accueil

Menu des Adhérents

Deconnection

 

Pour tous les médecins et leur famille ASSUMED popose des produits assurantiels adaptés et performants cliquez sur ASSUMED

Qui est en ligne

Nous avons 32 invités en ligne

Connection



Bienvenue sur le site Retraite Medecin
Editorial du Président Yves Decalf - octobre 2017 PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 09 Octobre 2017 09:31


Retraites, turbulences en vue.

Une hausse de la CSG de 1,70%, déductible fiscalement, est prévue au 01/01/2018. Contrairement aux actifs, salariés, fonctionnaires et indépendants, dont les médecins, les retraités (futurs retraités et conjoints survivants) n’auront aucune compensation pour cette charge supplémentaire.

Elle s’appliquera sur chaque retraité ayant une pension mensuelle supérieure à 1200€ pour une part. Ceci constituera une charge lourde. Pour 2 600€ mensuel, cela représentera 530€/an. Le total des prélèvements sur les pensions passera de 7,4% à 9,1%.

Nous avons immédiatement protesté contre cette iniquité par communiqué de presse et auprès de la tutelle, et nous continuerons d’agir, notamment dans le processus parlementaire qui va se dérouler.

Un autre épisode qui s’annonce est la future réforme des retraites, avec la nomination comme Haut-commissaire aux retraites de Mr Jean Paul DELEVOYE. L’objectif affiché parait simple : « un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé, et quel que soit le statut de celui qui a cotisé ».

Mais on en est loin actuellement, que ce soit entre les régimes ou à l’intérieur d’un même régime. En effet, à la fois par certains statuts particuliers, la redistribution solidaire, et par les systèmes complexes de cotisations par tranches, forfaits, couplés à du proportionnel, avec parfois un taux d’appel supérieur, il est difficile de tracer le circuit de chaque euro.

Le programme prévoit un accord sur la méthode avec les partenaires sociaux pour juin 2018, qui devrait déboucher sur une loi-cadre déterminant le calendrier et probablement une mise en œuvre sur le quinquennat suivant.

Cette réforme nécessitera toute notre attention, en premier lieu sur son champ retraite de base seule ou incluant la retraite complémentaire, son mécanisme, son pilotage et l’impact sur les retraites en cours et futures.

Jusqu’à cet éventuel aboutissement, il sera sans doute nécessaire de paramétrer les régimes de base, et aussi pour ce qui nous concerne le complémentaire vieillesse de la CARMF, dans les années prochaines en utilisant certains critères à « l’ancienne » : âge légal de départ, nombre de trimestres pour le taux plein, taux de cotisations, montant des pensions.

 

Dr Yves DECALF

Mise à jour le Lundi, 09 Octobre 2017 09:48
 
«DébutPréc12345678910SuivantFin»

Page 1 de 10